Un aménagement et des équipements spécifiques

Les jeunes enfants ont une intuition extraordinaire, une créativité naturelle et une curiosité extrême pour tout. On va donc tirer partie de cette aptitude innée à l’apprentissage en créant un prodigieux environnement d’apprentissage que ce soit au sein même des classes, dans les espaces communs ou les jardins.

 

La richesse des expériences proposées et du contexte permet aussi aux enfants d’accroitre leur esprit d’équipe, leur capacité de résilience, leur confiance en eux et leur responsabilité envers la communauté. Il est donc essentiel que tout l’environnement soit à la fois stimulant sur le plan intellectuel et permette d’assurer une sécurité affective totale pour que chacun puisse avoir suffisamment confiance en soi afin de s’engager dans les nombreuses expériences proposées.

Un aménagement et des équipements spécifiques

C’est avant tout un lieu de vie chaleureux qui s'adapte à chaque enfant, réunissant les conditions favorables à son épanouissement pour l'aider à devenir "soi-même". Ce sont les activités naturelles de l’enfant que sont le jeu et l’expérimentation qui vont être favorisées pour combler leurs besoins naturels dans les domaines suivants : le mouvement, le langage, l'indépendance, l'ordre et la musique. Les tout-petits travaillent individuellement à leur propre rythme avec du matériel spécifique qui encourage la créativité, la logique et le sens des responsabilités. Les enfants sont rapidement confrontés aux règles de la vie en communauté que sont la patience, la politesse et le respect.


Les meubles et matériels adaptés à la taille des enfants leur permettent d'explorer en toute confiance et de poursuivre leur conquête d'indépendance. Le jardin servant de lieu d’apprentissage vient prolonger l’espace de classe.


D’autre part, l’apprentissage de l’hygiène est assuré grâce à des toilettes accessibles directement dans la classe et un espace de change. De plus, le besoin de repos des tout-petits est essentiel et leur rythme est singulier. C’est pourquoi, un dortoir intimiste a été aménagé et communique directement avec la classe.

Les lieux de vie sont pensés et organisés dans une ambiance chaleureuse et apaisante, ils sont ouverts sur le monde.


Des aires thématiques très ordonnées et ayant chacune une fonction bien repérée y sont aménagées. Les espaces sont pensés de manière à permettre constamment le développement des fonctions exécutives (contrôle inhibiteur, flexibilité cognitive, mémoire de travail) de chaque enfant.


Les environnements favorables au développement de ces compétences sont ceux dans lesquels l'adulte amène précocement et progressivement l'enfant vers une autonomie de plus en plus maîtrisée. En effet, lorsque nous encourageons l'enfant à faire seul, à se chausser seul, à ranger ses affaires seul, à se savonner seul, ou à écosser des petits pois à nos côtés, nous l'aidons à exercer ses fonctions exécutives : il doit atteindre un objectif précis et pour cela il doit focaliser son attention, contrôler les gestes ou les émotions inappropriées, planifier ses actions, et rester flexible en cas d'erreur. Il n’y a que lui, par sa propre activité, qui puisse construire Son intelligence exécutive. Dès 3 ans, l'adulte ne peut que l'encourager à faire lui-même en l'accompagnant sans faire à sa place, en l'encourageant puis en s'effaçant progressivement. Rien de plus. Nul besoin d’aller chercher des activités extraordinaires car, à 3 ans, l’ordinaire est extraordinaire.


Ainsi, au sein des lieux de vie (80 m2 + accès au jardin), on trouve :
- L’aire de vie pratique
- L’aire sensorielle
- L’aire artistique
- Le manège à histoires
- Le salon de lecture (bibliothèque)
- L’aire du langage écrit
- L’aire mathématique
- L’espace découverte du monde
- Les jeux de société
- L’attrape rêve (petit cocon pour se reposer ou juste penser)
- Un espace jardin
- Un vestiaire extérieur
- Des toilettes dans chaque classe


Une attention toute particulière est portée à l'ordre du lieu de vie. L’enfant est fortement sensible à l’ordre extérieur dès sa naissance dans le but de comprendre son environnement et de lui donner un sens. L’enfant classe, donne une fonction, une destination et un emplacement à chaque chose et à chaque personne dans le temps et dans l’espace. Un environnement ordonné aide l’enfant à construire sa pensée et sa compréhension du monde. L’ordre est un facteur sécurisant pour l’enfant et l’aide à installer des repères. Il lui permet de s’orienter.


Toutes les activités à disposition des enfants offrent un lien intelligent avec la culture du milieu pour respecter la dignité et la sensibilité de l’intelligence humaine. Il est important que l’objectif proposé fasse sens culturellement. Nous voulons du sens, de la vie, de la dimension, de la profondeur. Si l’on exerce l’intelligence de l’enfant dans un sens qui n’en fait pas, il ne faut pas s’étonner de le voir faire ensuite n’importe quoi.


De plus, toutes les activités sont à la disposition permanente des enfants afin de répondre au rythme naturel de chacun, au besoin de s’exercer très régulièrement à une même activité pour que la compétence développée se fixe et au plaisir que trouvent les enfants de revenir souvent vers des activités qu’ils affectionnent. Ce dernier point est important. En effet, au cours de l’enfance, le cerveau procède à l’élagage synaptique. C’est-à- dire que le cerveau perd la moitié de ses synapses (une synapse est une connexion entre deux neurones) pour ne garder que les circuits qui sont utilisés fréquemment, il élimine ceux qui ne sont pas ou très peu sollicités. C’est de cette manière que l’être humain apprend. Ainsi, on comprend aisément la nécessité de l’apprentissage spiralaire (apprendre est un processus continu qui suppose une reprise constante de ce qui est déjà acquis et une complexification progressive) et de l’importance de la répétition des expériences quotidiennes afin qu’elles s’ancrent profondément dans le cerveau de l’enfant. En effet, quand les expériences sont répétées, les connexions et les circuits cérébraux sont consolidés en 5-6 mois. Il apparaît donc crucial de laisser l’ensemble des activités à la disposition des enfants.



Le déjeuner est un temps fort qui rythme la journée des enfants. C’est un temps d’échanges, de découvertes, d’apprentissage du partage, de la convivialité et de l’éducation au goût. L’ambiance, le décor et le contenu de l’assiette, tout cela participe au plaisir des repas. C’est un moment d’apprentissage à part entière.


Dans l’enceinte de l’école, un espace est dédié au temps du déjeuner : c’est la salle à manger. Cet espace est composé d’une cuisine pédagogique ouverte sur plusieurs salles à manger, ainsi que d’un garde-manger et d’un espace toilettes. Les repas peuvent se dérouler sur les terrasses extérieures quand le temps le permet.


Chaque jour, quelques enfants ont la responsabilité de mettre le couvert, de servir le repas, de débarrasser la table et de nettoyer après le déjeuner. C’est un service rendu à la collectivité qui leur permet de poursuivre le développement des fonctions exécutives ainsi que leur sens des responsabilités. La supervision des enseignants favorise l’application des bonnes manières à table. Pendant le repas, tout est fait pour faire grandir l'estime de soi par l'autonomie. Les enfants se servent eux-mêmes et débarrassent leurs couverts. Il s'agit d'une autonomie accompagnée puisque les enseignants partagent le repas des enfants.


Les enfants déjeunent sur des tables conçues pour 6. Cela permet de favoriser la convivialité et de limiter le volume sonore. Un certain nombre d’aménagements sont d’ailleurs réalisés pour limiter les nuisances sonores pendant le temps du repas.

Jouer librement constitue la meilleure façon d’accompagner, dès son plus jeune âge, le développement corporel, intellectuel et affectif de l’enfant. Nous avons donc créé des espaces qui favorisent l’épanouissement des enfants, renforcent leur aisance
corporelle en leur permettant d’exercer leurs actions motrices, stimulent leur imagination et leur créativité et leur permettent d’acquérir une meilleure confiance en eux.  


Notre espace récréatif situé sur un hectare propose aux enfants une variété de lieux créatifs et sensoriels au rythme des saisons en lien avec les espaces naturels. Cela leur permet aussi de développer naturellement leur grande motricité (courir, sauter, grimper, ramper, évoluer en équilibre). Ces espaces de jeux libres permettent aux enfants de faire des expériences riches et amusantes, à leur rythme, au sein d’un collectif.


De plus, un certain éloignement du milieu naturel que connaît notre société nous invite à nous engager sur la voie d’un retour à la Nature. C’est pourquoi, la prairie des animaux, le potager et le verger sont tout le temps accessibles aux enfants lors des temps de jeux libres. Des cabanes à insectes sont disséminées à plusieurs endroits du jardin. Les enfants peuvent aussi venir s’asseoir auprès de la prairie pour discuter et observer les animaux évoluer.

Plusieurs espaces sont dédiés à la pratique et aux rencontres artistiques :
- Une salle de danse
- Un atelier du jeu de peindre
- Deux salles d’art modulable en fonction des projets
- Un tipi (utilisable aussi pour tous les projets de classe et les débats philosophiques)



La résidence artiste située au sein même de l’Ecole Active permet la rencontre constante entre l’artiste qui est dans un processus de création et les enfants. Ce lieu de vie commun entre les enfants et l’artiste permet une expérience forte et marquée par le développement du lien humain qui va bien au-delà des séances de travail artistique menées ensuite dans les classes. Grâce à ce dispositif, les enfants peuvent observer l’œuvre se créer et en discuter avec son créateur au jour le jour puisque l’artiste en résidence vient non seulement travailler avec les enfants pour leur faire partager son art au travers d’un projet pédagogique mais il vient aussi créer pour eux et/ou pour autrui une œuvre singulière.